Nucléaire Radioprotection et Internet

23 août, 2010

Prédire les risques d’irradiation pour les astronautes de l’ESA

Classé dans : Info — deedoff @ 12:11

spationaute.jpg
L’Agence spatiale européenne se préoccupe de la question des radiations. Elle est à l’origine des programmes DESIRE et de l’instrument SREM. Ces programmes s’inscrivent sur le long terme. Ils visent à préparer au mieux les futurs voyages vers Mars et au-delà en développant des solutions pour protéger au mieux les astronautes.

Autrement dit l’ESA se projette déjà dans l’architecture d’un futur véhicule d’exploration spatiale. Pour définir au mieux les besoins et explorer les premières solutions techniques envisagées de façon à protéger au mieux les astronautes, l’ESA oriente ses recherches autour des 3 questions suivantes de façon à calculer les doses de rayonnements que les astronautes seront susceptibles de recevoir lorsqu’ils quitteront l’orbite basse de la Terre.

- Quelle quantité de rayonnement vient frapper le véhicule spatial ?
- Combien de ce rayonnement est bloquée par le blindage disponible ?
- Quels sont les effets biologiques des radiations sur les astronautes ?

Dose Estimation by Simulation of the International Space Station Radiation Environment

DESIR est un projet à l’initiative de Christer Fuglesang, ex-physicien du CERN reconverti en astronaute qui a volé à bord de la navette américaine Discovery en décembre 2006. Il s’agissait de simuler et d’évaluer le niveau de radiation dans la Station spatiale. Pendant sa mission, l’astronaute de l’ESA a effectué une série d’expériences pour évaluer les effets du rayonnement cosmique sur la physiologie humaine. Il a porté un dosimètre personnel pour mesurer la dose cumulée de rayonnements reçus au cours du vol.

Aujourd’hui, DESIR a permis à des chercheurs européens de mettre au point la méthode la plus précise pour prédire les doses de rayonnement que les astronautes reçoivent en orbite à bord du module laboratoire européen Columbus. Ce logiciel simule avec précision le rayonnement des particules traversant les engins spatiaux et le corps humain.

Standard Radiation Environment Monitor

Quant à SREM, il s’agit d’un instrument qui aborde ce problème sous un angle différent. Il permet à l’ESA d’étudier les rayonnements sur un certain nombre de ses engins spatiaux, y compris Proba-1, Integral, Rosetta, Giove-B, Herschel et Planck.

Source

22 août, 2010

Des particules pour authentifier les grands crus

Classé dans : Info — deedoff @ 21:17

datationvin.jpg

Avec son dôme en terre, la Plate-forme régionale interdisciplinaire de spectrométrie nucléaire en Aquitaine (Prisna) est un mélange entre tumulus et cave d’amateur de vin. Inaugurée le 23 novembre 2009 au sein du Centre d’études nucléaires de Bordeaux Gradignan (CENBG), elle est composée de spectromètres nucléaires ultra-sensibles blindés de plomb, capables de mesurer des traces de radioactivité 10 000 fois plus faibles que la radioactivité naturelle (1). Indispensable pour dater une bouteille de vin à partir du taux de césium 137 dans le liquide. « Ce radioélément d’origine artificielle est présent dans l’environnement depuis les essais nucléaires atmosphériques des années 1950 » précise le coordinateur scientifique Frédéric Perrot. En comparant le taux mesuré à une courbe étalonnée de 1950 à aujourd’hui, les chercheurs débusquent les faux millésimes sans ouvrir les bouteilles et collaborent ainsi avec le service de répression des fraudes.

Trop vieilles pour contenir du césium 137 ? Les bouteilles sont alors acheminées dans l’Atelier régional de caractérisation par analyse nucléaire élémentaire (Arcane) voisin et soumises à un faisceau d’ions produits par un accélérateur de particules. Les chercheurs étudient les rayonnements X émis par la bouteille, sans prélèvement ni destruction. « Nous connaissons les processus de fabrication et la composition chimique du verre à travers les époques, précise le directeur Hervé Guégan, nous pouvons ainsi déterminer l’ancienneté et la provenance du verre ». Des propriétaires de châteaux bordelais ont prêté des bouteilles pour établir une précieuse base de données. L’Atelier collabore depuis septembre 2008 avec une société britannique spécialisée dans le commerce de vins fins, afin de proposer un service d’authentification à leurs clients pour une centaine d’euros la bouteille. « Nous sommes d’ores et déjà en pourparler avec d’autres châteaux pour développer notre activité avec d’autres types de vins comme des Bourgogne ou des Champagne Veuve Clicquot ».

(1) Environ un centième de Becquerel par kg d’échantillon

Source

Voir aussi: Application de l’analyse par spectrométrie gamma bas bruit de fond à la datation des vins d’origine française => Lien

datationvins02.jpg

Réseau Européen de surveillance radiologique

Classé dans : Info — deedoff @ 13:59

screenshot262.jpg

EURDEP est à la fois un format standard pour les données radiologiques et un réseau pour l’échange des données de surveillance automatique. La dernière version est la 2.0 et est utilisé depuis le début de l’année 2002. Le réseau EURDEP est actuellement utilisé par 33 pays européens pour l’échange continu de données à partir de leurs réseaux nationaux de surveillance radiologique.
Au cours des contrôles de routine des données de surveillance sont mises à disposition par les organisations participantes au moins une fois par jour.
Au cours d’une situation d’urgence les données doivent être disponibles au moins une fois chaque deux heures. Dans la pratique, de plus en plus, les organisations de la CEE rendent les données disponibles sur une base horaire à la fois pendant les contrôles de routine et dans les conditions d’urgence.

Source

Voir les données ici.

Une centrale nucléaire dans trois ans au Nigeria

Classé dans : Info — deedoff @ 13:20

index1r1c11.gif

Le Nigeria va construire une centrale nucléaire au cours des trois prochaines années, a révélé mercredi la Commission de l’énergie atomique du Nigeria (NAEC), précisant qu’elle est destinée à la production d’électricité.

‘Des Nigérians compétents et qualifiés seront recrutés et formés pour participer pleinement à  l’installation du programme d’énergie nucléaire dans le pays’, a déclaré le directeur général de la NAEC, Erepamo Osaisai.

Il a souligné que la construction de centrales nucléaires dans le pays aura lieu après que le Nigeria aura satisfait aux normes de sécurité établies par les organismes internationaux de régulation.

L’agence maintient donc que la construction de la première centrale ne va débuter que lorsque la main-d’oeuvre adéquate requise pour faire tourner durablement les centrales sera sur place.

M. Osaisai a souligné que le Nigeria a beaucoup à apprendre des expériences antérieures lorsque les grosses unités industrielles furent conçues et construites sans la main-d’oeuvre requise pour les faire fonctionner’.

«Ceci ne doit pas être le cas en ce qui concerne l’installation du programme d’énergie nucléaire à travers le pays» a-t-il ajouté ».

Il a souligné que la NAEC a déployé énormément d’efforts et de ressources pour recruter et former des professionnels nigérians compétents dans le secteur.

Source

NNRA

Tempête solaire extrême en 2012

Classé dans : Info — deedoff @ 8:38

screenshot251.jpg

En 2012, le système solaire obtiendrez un souffle des tempêtes extrêmes avec le rayonnement du soleil. L’événement de 2012 pourrait assommer les réseaux électriques du rayonnement solaire.

Les tempêtes du soleil sont attendus dans l’année 2012. En fait, l’énergie solaire tempête en 2012 est déjà en gestation. La NASA a indiqué que la source d’énergie de notre univers va déclencher une crise de colère comme jamais auparavant.

Le rayonnement soleils frapper la Terre et il est à proximité avec une telle intensité que toutes les stations spatiales ont la possibilité d’être complètement éliminé dans la foulée. Ce serait laisser le pouvoir alimentation dans le monde entier suspendu. Nous laissant pas d’éclairer nos intérieurs ou de faire fonctionner nos réfrigérateurs.

La dernière tempête géomagnétique a été enregistré en arrière en 1859 et 1921. Il a été causée par une éruption solaire et des fils télégraphiques gauche complètement éliminées. Cette tempête devrait être plus sévère et de laisser l’homme sans moyen de transport, de communication ou d’alimentation.

La NASA rapports qu’il ya une certaine probabilité que la terre peut à peine à échapper aux conséquences de nouveau en 2012. Selon la NASA le minimum solaire est déjà arrivé. Chaque tempête solaire est une bulle contenant électromagnétiques autour d’un milliard de tonnes de matériel roulant à des vitesses allant de 5 millions de miles à l’heure.

Source traduite
Source d’origine

Voir comment la magnétosphère terrestre nous protège de ce haut flux de particules dus au vent solaire.

Suivre les rayonnements du soleil, ici.

Devriez-vous avoir peur des expositions liées à l’imagerie médicale ?

Classé dans : Info — deedoff @ 8:22

radiationmedicalphysics.jpg

(HealthNewsDigest.com) – La réponse courte est … peut-être. Les critiques de l’industrie des soins de santé postulat que la rapidité de notre société pour tester la maladie peut en fait être à l’origine de plus, surtout dans le cas d’analyses médicales. À savoir, la dose de rayonnement à partir d’un CT scan typique (abréviation de tomodensitométrie et communément appelé un chat « scan ») est 600 fois plus puissant que la poitrine moyenne x-ray.

Une étude réalisée en 2007 par le Dr. Amy Berrington de González de l’Institut national du cancer prévoit que le CT 72 millions analyses effectuées tous les ans aux États-Unis (non compris les analyses effectuées après un diagnostic de cancer ou exécuté à la fin de vie) est susceptible de causer quelque 29.000 cancers entraînant 15.000 morts deux ou trois décennies plus tard. Scans de l’abdomen, du bassin, poitrine et la tête ont été jugées les plus susceptibles de causer le cancer, et les patients âgés de 35 à 54 ans étaient plus susceptibles de développer un cancer à la suite de la tomodensitométrie que le groupe d’âge.

Une autre étude a révélé que, parmi les Américains qui ont reçu la tomodensitométrie, la hausse de 20 pour cent avaient un faux positif après un scan et 33 pour cent après deux, ce qui signifie que ces patients recevaient de fortes doses de rayonnement sans motif. Et environ sept pour cent de ces patients ont subi inutiles procédures médicales invasives après leur analyse trompeuse. tomodensitométrie sont beaucoup plus fréquents aujourd’hui que dans les décennies précédentes, ce qui aggrave les dommages potentiels de faux positifs et de l’exposition excessive au rayonnement.

« Les médecins et leurs patients ne peuvent pas être complaisants sur les dangers des rayonnements ou nous risquons de créer une bombe à retardement de la santé publique», explique le Dr Rita Redberg, un cardiologue à l’Université de Californie-San Francisco. «Pour éviter l’incidence du cancer augmente inutilement dans les années à venir, chaque clinicien doit évaluer soigneusement les avantages attendus de chaque scanner et d’informer pleinement ses patients des risques connus de rayonnement. »

tomodensitométrie ne sont pas la seule préoccupation. Les mammographies sont maintenant chose courante pour les femmes de plus de 40 ans. Mais certaines études suggèrent que ces types de projections peuvent provoquer des cancers plus que ce qu’ils prévenir. Pour cette raison, le financement fédéral US Preventive Services Task Force recommande maintenant que les femmes non autrement considérés à haut risque pour le cancer du sein attendre jusqu’à 50 ans pour commencer à la mammographie, et puis de les faire tous les deux ans au lieu de chaque année. Toutefois, l’American Cancer Society estime que la modération se traduirait par des femmes qui meurent inutilement de retarder projections.

Les femmes ayant des antécédents familiaux de cancer du sein peut être plus à risque. Des chercheurs de l’University Medical Center Groningen aux Pays-Bas a révélé que cinq ou plus des radiographies ou toute exposition aux radiations avant l’âge de 20 à «risque élevé» des femmes a augmenté la probabilité de développer un cancer du sein plus tard par un facteur de deux et demi.

Les individus devraient poser des questions difficiles de leur médecin afin de déterminer si et dans quelle mesure le dépistage est absolument nécessaire de rechercher des anomalies suspects. Notre connaissance des risques de projections de rayonnement à base uniquement de nous aider à prendre des décisions plus éclairées au sujet de notre santé.

Source traduite
Source d’origine

Les républicains demandent à revoir la sécurité des scanners corporels

Classé dans : Info — deedoff @ 7:43

050210top2.jpg

Les républicain de la sécurité intérieure du Sénat et des affaires gouvernementales Comité a demandé au Department of Homeland Security pour examiner les effets sur la santé des scanners du corps entier de nouvelles en cours d’installation dans les aéroports du pays.
Sénateur Susan Collins, R-Maine, a envoyé une lettre le jeudi à la Sécurité intérieure Janet Napolitano secrétaire et chef de la Transportation Security Administration John Pistole leur demandant de répondre aux préoccupations concernant les rayonnements émis par certains types de machines.

La technologie « d’imagerie de pointe » scanners sont disponibles en deux versions de base: «rétrodiffusion», qui utilisent une faible dose de rayons X pour former des images des passagers, et « à ondes millimétriques, qui utilisent des ondes radio à haute fréquence pour la même tâche . Tandis que les fonctionnaires ont déclaré que la technologie des ondes radio ne montre aucun effet nocif, il ya eu des questions persistantes sur l’utilisation des rayons X pour la numérisation du public, cependant la dose faible.
Dans la lettre, Collins, son collègue, membre du comité Tom Coburn, R-Okla., Et Richard M. Burr, RN.C., Napolitano a demandé d’avoir le chef du département du médecin et des experts indépendants d’étudier les effets de santé des machines sur les voyageurs, les employés du CST et de l’aéroport et de personnel des compagnies aériennes.

« La question du rayonnement associé aux machines à rétrodiffusion l’ACI X-ray n’a pas été suffisamment abordés par TSA, disait la lettre.
TSA porte-parole de Sterling Payne a répondu vendredi que la technologie X-ray rencontre nationale de santé et de sécurité pour la radioprotection, y compris ceux fixés par le but non lucratif American National Standard Institute (ANSI).

Source traduite
Source d’origine

21 août, 2010

La centrale de Penly vivra une crise majeure le 9 septembre 2010

Classé dans : Info — deedoff @ 9:36

orsecppi.jpg

Le centre de production nucléaire EDF de Penly servira de cadre le jeudi 9 septembre à un exercice national de sécurité civile avec la participation de la population des communes de Penly et de Bivillesur-Mer, avec l’objectif de tester le dispositif d’alerte et les mesures de protection de la population.

Le scénario de l’accident nucléaire est « top secret ». Ecrit par des spécialistes qui envisagent toutes les hypothèses, il est totalement ignoré des participants y compris les responsables des différentes services de la sécurité civile et au sein même de l’entreprise EDF ,au plus haut niveau.

Les populations de Penly (395 hab) et de Biville-sur-Mer (535 hab) seront évacuées alors que les services de secours testeront une évacuation virtuelle des habitants dans un rayon de 5 à 10 km.

Source

tenues7.jpg

La centrale de Penly sera au coeur d’un exercice national de sûreté nucléaire, le jeudi 9 septembre prochain. Basé sur un scénario soigneusement maintenu secret jusqu’au dernier moment, il aura pour but de tester non seulement les capacités de réaction de l’exploitant confronté à un accident technique et à ses développements, mais aussi la chaîne de décisions des pouvoirs publics dans le cadre de la mise en oeuvre du plan particulier d’intervention. Environ 400 personnes, sapeurs-pompiers et gendarmes, fonctionnaires de l’Etat, agents de la direction départementale de la sécurité publique et de la direction des routes, seront mobilisées sur le terrain. Au niveau de la centrale, 70 agents seront sur la brèche, auxquelles viendront s’ajouter les équipes de crise nationales d’EDF. Au cours de l’après-midi, le scénario prévoit d’évacuer les habitants de deux communes voisines, Biville-sur-Mer et Penly, ainsi que les élèves des deux écoles communales.

Source

Qu’est-ce qu’un plan d’urgence PPI (Plan Particulier d’Intervention) ? => Lien

Évaluation et perception du risque

Classé dans : Info — deedoff @ 5:02

evaluation.jpg

L’épidémie de sida, le nuage de Tchernobyl, le scandale du sang contaminé ont conduit les pouvoirs publics à la création d’un nouveau système de sécurité sanitaire par la loi de 1998. Jusqu’alors, l’évaluation du risque et la gestion du risque étaient réalisées par les mêmes entités, c’est-à-dire les ministères et les différentes instances qui leur étaient rattachées. Le soupçon d’une évaluation orientée afin de servir politiquement la décision publique avait porté un discrédit très important sur la gestion du risque. Comme les décisions sont toujours difficiles à prendre en matière de santé publique et qu’elles s’accompagnent d’éléments politiques, économiques, l’expertise perdait tout crédit. Par ailleurs, à chaque crise, les insuffisances du système de veille et d’alerte sont soulignées. En réaction, souvent sous la pression de l’opinion, le système de veille et de sécurité sanitaire s’est donc progressivement constitué et se réforme en permanence.

Docteur Michèle Froment-Védrine
Directrice générale de l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset)

Lien

La radioactivité au quotidien

Classé dans : Info — deedoff @ 4:30

dose.jpg

Ce dossier est centré sur l’étude des effets biologiques des faibles doses de rayonnements ionisants.
Pour définir des règles et des normes de radioprotection, il faut connaître les effets des rayonnements ionisants (IR) sur l’homme.

La partie « Repères » de ce dossier sur la radioactivité au quotidien donne un bref « état des lieux » sur les expositions possibles des individus aux rayonnements ionisants, sur les connaissances et les dispositions actuelles concernant les risques attachés aux faibles doses, naturels et artificiels, et sur les risques inhérents à l’utilisation des différentes formes d’énergie.

Lien

1...7071727374...76

CAHS-AVALANCHES |
O_liv™ |
Le blog de l'inkorrect(e) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1referencement
| cancambou97218
| sajestema