Nucléaire Radioprotection et Internet

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2014

9 novembre, 2014

Prototype de réacteur de 4e génération ASTRID: l’IRSN est sur le pont de la sûreté

Classé dans : Info — deedoff @ 18:51

astrid vue

 

Après avoir examiné les orientations de sûreté du prototype de réacteur de 4e génération ASTRID (pour « Advanced Sodium Technological Reactor for Industrial Demonstration »), l’IRSN se prépare à analyser le dossier d’options de sûreté.

Si la démarche retenue vise à systématiser l’application du principe de défense en profondeur, l’IRSN a récemment souligné dans le cadre de son analyse du document d’orientations de sûreté le besoin d’améliorations de sûreté significatives. Sont notamment évoqués les domaines de la protection contre les agressions naturelles, de la gestion des accidents de fusion du cœur du réacteur et de la surveillance en service.

Un prototype d’une puissance de 600 MWe

Dans le cadre de la loi de juin 2006 relative à la gestion durable des matières et déchets radioactifs et de la feuille de route française pour le développement de la filière de réacteurs nucléaires de 4e génération, le CEA conduit des études de conception d’un réacteur de puissance prototype à neutrons rapides refroidi au sodium.

En 2010, le CEA s’est associé à Areva et EDF afin de constituer une structure de projet pour les études de conception d’un prototype d’une puissance de 600 MWe. Le développement d’ASTRID s’appuie sur les enseignements tirés de l’exploitation, en France et à l’étranger, de ce type de réacteur.

L’instruction technique du projet ASTRID se poursuit avec l’objectif d’analyser le dossier d’options de sûreté qui devrait être transmis à l’ASN par le CEA en 2015.

Lire la synthèse du rapport de l’IRSN sur son analyse du dossier d’orientations de sûreté du projet de réacteur ASTRID (pdf)

Source

Des chercheurs du CERN ont découvert une nouvelle particule

Classé dans : Info — deedoff @ 14:48

5891431118_bf51a1b4d2_z

Les chercheurs du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) ont découvert une nouvelle particule, a-t-on appris lundi. Ce méson baptisé Ds3*(2860)\x{02c9} pourrait livrer quantité d’informations sur les forces d’attraction au sein du noyau des atomes.

Les mésons sont des particules instables, à durée de vie très courte, composées d’une paire quark-antiquark. Cette paire tient ensemble grâce à l’interaction forte, une des quatre forces fondamentales de la physique. Elle est si forte qu’elle contribue plus à la masse de l’atome que les quarks eux-mêmes. Il est beaucoup plus difficile de la décrire mathématiquement que les trois autres forces, explique Tim Gershon, de l’Université de Warwick (GB), co-auteur des travaux. Il est possible de calculer l’interaction forte avec un procédé complexe de chromodynamique quantique appelé « Lattice QCD » et nécessitant des superordinateurs, ajoute M. Gershon, cité dans un communiqué de son université. « Mais il faut ensuite vérifier ces résultats avec des données expérimentales, et la nouvelle particule est idéale pour cela ». Elle a en effet un quark « charm » lourd qui simplifie les calculs. Ds3*(2860)\x{02c9} a été découverte par l’équipe du détecteur « Large Hadron Collider beauty » (LHCb) au CERN, le plus grand centre de physique des particules au monde situé près de Genève, en Suisse. Ces travaux ont été publiés dans les revues « Physical Review Letters » et « Physical Review D ». (Belga)

Source

La recherche d’hier fait la vie et la culture d’aujourd’hui

Classé dans : Info — deedoff @ 14:36
Image de prévisualisation YouTube

The long road to the LHC

Classé dans : Info — deedoff @ 13:40

cern-lhc-aerial

Image de prévisualisation YouTube

Voir la présentation de ce long périple

Le CERN célèbre 60 ans de science au service de la paix

Classé dans : Info — deedoff @ 13:19

cern

 

Le 29 septembre 1954, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire voit officiellement le jour grâce à la volonté de scientifiques européens qui virent l’opportunité de construire un laboratoire international de recherche fondamentale, tout en ralliant les nations à travers la science. Le Conseil européen pour la recherche nucléaire (Cern) qui en était la préfiguration est dissous en 1952, mais l’acronyme restera.

Le Cern est l’un des plus importants et des plus prestigieux laboratoires scientifiques du monde. Il a pour vocation la physique fondamentale, la découverte des constituants et des lois de l’Univers. Il utilise des instruments scientifiques très complexes pour sonder les constituants ultimes de la matière : les particules fondamentales. Le laboratoire est situé de part et d’autre de la frontière franco-suisse, près de Genève. Son installation-phare, le LHC, l’accélérateur de particules le plus grand et le plus puissant du monde, est abritée dans un tunnel de 27 kilomètres de circonférence creusé dans la plaine séparant le lac Léman du Jura.

Le Cern est un exemple remarquable de la collaboration internationale. Il accueille plus de 10 000 scientifiques de 100 nationalités différentes et compte 21 États membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Israël, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède et Suisse.

Parmi les nombreux résultats obtenus par les chercheurs du Cern, certaines découvertes ont fait faire un bond en avant à la connaissance des lois fondamentales de la nature et entraîné d’importants progrès technologiques. C’est le cas notamment de l’invention du world wide web par Tim Berners-Lee en 1989, du développement d’un détecteur de particules révolutionnaire par le français Georges Charpak, récompensé en 1992 par un prix Nobel, et de la découverte du boson de Higgs en 2012 pour lequel Peter Higgs et François Englert ont reçu un prix Nobel en 2013.

Source

Les 60 ans du CERN

Les cancers liés au travail avec Thierry Philip

Classé dans : Info — deedoff @ 10:05
Image de prévisualisation YouTube

Maintenance des réacteurs nucléaires: EDF débordé, s’inquiète l’ASN

Classé dans : Info — deedoff @ 9:47
Image de prévisualisation YouTube

8 novembre, 2014

Retour sur l’exposition « La robe et le nuage »

Classé dans : Info — deedoff @ 10:00

robenuage900

 

Retrouvez toutes les vidéos sur la WebTv de l’Université de Nantes

D’ici 20 ans, près de 300 centrales nucléaires seront arrêtées dans le monde. Quels sont les enjeux de ce démantèlement ? Quels en sont les risques ?

Classé dans : Info — deedoff @ 9:22


Retrouvez toutes les vidéos sur la WebTv de l’Université de Nantes

Séminaire InterCli en Rhône-Alpes

Classé dans : Info — deedoff @ 8:59
http://www.dailymotion.com/video/x297xrd http://www.dailymotion.com/video/x297xs5
123456

CAHS-AVALANCHES |
O_liv™ |
Le blog de l'inkorrect(e) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1referencement
| cancambou97218
| sajestema