Nucléaire Radioprotection et Internet

17 mai, 2014

Démantèlement à Marcoule

Classé dans : Info — deedoff @ 5:46

Image de prévisualisation YouTube

Les transparents

Areva, va augmenter la capacité de son centre situé à Sully-sur-Loire

Classé dans : Info — deedoff @ 5:13

1584318

 

Répondre aux besoins liés aux travaux menés dans les centrales nucléaires. Tel est l’objectif du chantier en cours sur le site Areva de Sully-sur-Loire.

 

Débutés en décembre dernier, les travaux préparatoires sont en passe d’être achevés. Dans quelques semaines, débuteront ceux dédiés aux fondations. Un chantier qui va aussi nécessiter l’acheminement de matériaux par des convois exceptionnels. Les premiers sont prévus pour le mois de juillet. La construction des nouveaux bâtiments devrait durer de quatorze à quinze mois.

À la rentrée scolaire 2015, la physionomie du centre d’entretien et de décontamination Areva de Sully-sur-Loire aura évolué, avec un nouveau bâtiment de 19 mètres de haut accolé à l’existant. Les travaux en cours vont notoirement augmenter les capacités du site. Pour la partie entreposage, elles vont passer de 1.200 m ² à 6.500 m ². Pour la partie maintenance, les ateliers vont passer de 276 à 796 m ².

Les 80 salariés travaillent à l’entreposage et à l’entretien des outillages reconnus comme contaminés. Ceux dont le contact avec la matière radioactive nécessite un traitement spécifique.

L’ambition de cet investissement de quinze millions d’euros est de répondre à la demande croissante liée aux chantiers en cours ou à venir dans les 58 réacteurs installés en France. Au-delà des classiques visites décennales, l’ambition d’EDF, gestionnaire du parc hexagonal, est de prolonger la durée de vie des réacteurs (voir ci-contre). « Actuellement, nos sites ne nous permettent pas d’entreposer des équipements lourds », confirme Michel Maufras, chef du service moyens et matériel pour les centres Areva de Sully-sur-Loire et de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).

Dix postes en plusParmi les aménagements prévus sur le site de Sully, la création d’une piscine à l’image de celle présente dans les centrales. Elle va permettre de préparer les interventions. « Il s’agira d’un équipement unique en France et en Europe », rappelle Michel Maufras.

Un investissement de 15 millions d’euros qui sera également synonyme de bonne nouvelle sur le front de l’emploi. Dès que l’équipement sera opérationnel, Areva envisage de créer une dizaine de postes supplémentaires.

Matthieu Villeroy
matthieu.villeroy@centrefrance.com

Source

123

CAHS-AVALANCHES |
O_liv™ |
Le blog de l'inkorrect(e) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1referencement
| cancambou97218
| sajestema