Nucléaire Radioprotection et Internet

  • Accueil
  • > Info
  • > La végétation à Tchernobyl ne se décomposent pas à la même vitesse

2 avril, 2014

La végétation à Tchernobyl ne se décomposent pas à la même vitesse

Classé dans : Info — deedoff @ 15:15

trees_on_ground_in_red_forest_of_the_chernobyl_zone_dscn4332_edited.jpg_800x600_q85_crop

Une nouvelle découverte qui fait froid dans le dos en provenance du site tristement célèbre de Tchernobyl. Près de trente ans après cette catastrophe nucléaire, l’une des plus grosses de l’histoire avec Fukushima, des chercheurs ont constaté que «les arbres morts, les plantes et les feuilles sur le site contaminé ne se décomposent pas à la même vitesse» que les plantes poussant ailleurs dans le monde, résume NBC.

Publiés dans le journal Oecologia, ces résultats prouvent que l’ensemble des êtres vivants situés à proximité du funeste site ont été affectés par la radioactivité: humains, animaux, végétaux mais aussi insectes, microbes ou fungi, un champignon impliqué, à l’instar des insectes ou des microbes, dans le processus naturel de pourrissement de la matière.

Lire la suite...

Un commentaire »

  1. simon robert

    rien d’étonnant, la matière et tous les êtres vivants sont reliés les uns aux autres.

    Commentaire by simon robert — 3 avril, 2014 @ 23:08

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

CAHS-AVALANCHES |
O_liv™ |
Le blog de l'inkorrect(e) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1referencement
| cancambou97218
| sajestema