Nucléaire Radioprotection et Internet

  • Accueil
  • > Info
  • > Plus de 200 millions d’euros seront dépensés en 2011

25 février, 2011

Plus de 200 millions d’euros seront dépensés en 2011

Classé dans : Info — deedoff @ 20:25

decenale.jpgremplacegv.jpgalteer.jpg

En 2010, la centrale de Fessenheim a produit 11,7 milliards de kWh, soit 3 milliards de plus qu’en 2009.

« C’est l’équivalent de 70 % de la consommation d’un territoire comme l’Alsace », a indiqué hier le directeur de la centrale, Thierry Rosso. Cela correspond par ailleurs à un « coefficient de disponibilité » (taux d’utilisation de l’outil de production) de 79 %, proche de la moyenne des centrales nucléaires françaises.

Cette année, la production haut-rhinoise devrait en revanche sensiblement chuter, puisque le réacteur n° 2 sera mis à l’arrêt à partir d’avril et jusqu’à la fin de l’année, pour sa 3 e visite décennale. Servant de base aux pouvoirs publics pour décider de l’éventuelle poursuite de l’activité, cette procédure, réalisée sous le contrôle de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), comprend un programme de contrôles avancés, ainsi qu’un certain nombre de « chantiers d’amélioration ».

La visite décennale du réacteur n° 1, effectuée d’octobre 2009 à mars 2010, avait fait l’objet de 69 chantiers. Il y en aura 80 sur le réacteur n° 2, complétés par 3 000 activités de maintenance préventive, pour un investissement identique, de l’ordre de 80 M€ (millions d’euros).

L’arrêt du réacteur n° 2 sera également l’occasion de remplacer ses trois générateurs de vapeur, un investissement de 150 M€. Pour la petite histoire, ces générateurs (20,6 m de haut, 380 tonnes…), construits durant cinq ans par Areva à Chalon-sur-Saône, seront acheminés à Fessenheim par voies maritime et fluviale, via… Gibraltar ! Enfin, le stator de l’alternateur du réacteur n° 2 (un composant essentiel pour générer le courant électrique) sera lui aussi remplacé.

Jusqu’à 2 600 agents
Ces chantiers exceptionnels vont entraîner une hausse substantielle de la densité humaine sur le site, puisque jusqu’à 2 600 personnes y seront présentes durant les pics d’activité. Une centaine d’entreprises extérieures sont mobilisées.

L’infrastructure a dû être redimensionnée en conséquence : le nombre de bureaux a plus que doublé depuis 2009, 920 vestiaires et un portique de sécurité supplémentaires ont été construits, l’offre de restauration a été renforcée, des parkings relais avec navettes mis en place…

Si on attend toujours une décision officielle sur le sort du réacteur n° 1, la centrale nucléaire EDF de Fessenheim « investit pour l’avenir », à l’évidence sans en douter…

Source

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

CAHS-AVALANCHES |
O_liv™ |
Le blog de l'inkorrect(e) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1referencement
| cancambou97218
| sajestema