Nucléaire Radioprotection et Internet

  • Accueil
  • > Info
  • > Le programme de recyclage Japonais franchit une nouvelle étape

25 janvier, 2011

Le programme de recyclage Japonais franchit une nouvelle étape

Classé dans : Info — deedoff @ 19:31

assemblage.jpg

La centrale nucléaire de Takahama, exploitée par l’électricien japonais KANSAI, a débuté vendredi 21 janvier sa production d’électricité à partir de combustibles MOX fournis par AREVA MELOX. Suite au contrat signé en 2008*, une première livraison d’assemblages combustibles avait eu lieu en juin 2010, une seconde est prévue en 2011.

La fabrication de combustibles MOX par AREVA contribue au programme de recyclage des combustibles nucléaires japonais au travers des contrats signés depuis plus de 15 ans avec les électriciens japonais : TEPCO, KANSAI, CHUBU, KYUSHU, SHIKOKU, EPDC, CHUGOKU et HOKKAIDO.

Le chargement des assemblages MOX dans le cœur du réacteur n°3 de la centrale de Takahama avait été réalisé en décembre 2010. Ces combustibles, fabriqués en 2009 à l’usine de MELOX dans le Gard (France), contiennent du plutonium de recyclage provenant des combustibles usés traités par l’usine AREVA de La Hague.

Pour Jean-Pierre Gros, Directeur des activités recyclage d’AREVA, « Ce quatrième chargement de combustibles recyclés MOX par Kansai, marque la réussite d’un partenariat long terme avec les électriciens japonais ».

Depuis 1995, l’usine de MELOX fabrique des assemblages de combustible MOX destinés aux centrales de nombreux pays dont l’Allemagne, les Etats-Unis, la France, le Japon et la Suisse. Fabriqué avec des oxydes d’uranium et de plutonium, le combustible MOX est une solution de recyclage du plutonium extrait des combustibles usés.

Avec 1 700 tonnes de métal lourd produites à ce jour, MELOX est le numéro un mondial de la fabrication de combustibles MOX. En France, 21 réacteurs, fournissant plus de 10 % de l’électricité nucléaire, utilisent du MOX. Au Japon, 4 réacteurs sont actuellement chargés de combustibles MOX : Genkai exploité par Kyushu, Ikata exploité par Shikoku, Fukushima-Daiichi exploité par Tepco et Takahama exploité par Kansai.

* Contrat signé entre MELOX SA, chargée de la fabrication du combustible MOX, et NFI, chargé de la conception du combustible pour le compte de l’électricien.

Source

5 commentaires »

  1. Martoni

    hmm, suis-je le seul à être choqué par la photo ? L’article parle d’assemblage combustible de MOX, or le mox est un mélange d’U238 et de Plutonium. Je doute que l’on puisse poser sa tête contre un assemblage combustible MOX sans avoir quelques problème, je me trompe ?

    Commentaire by Martoni — 25 janvier, 2011 @ 20:24

  2. deedoff

    C’est peut-être parce que l’assemblage est neuf !
    Il ne s’agit évidement pas d’un assemblage de combustible usé, cela va de soit.

    Commentaire by deedoff — 25 janvier, 2011 @ 20:59

  3. Klax

    Même neuf, du combustible moxé n’est pas irradiant ? D’accord pour le mélange classique mais je me pose aussi la question pour le mélange U-Pu

    Commentaire by Klax — 1 février, 2011 @ 15:59

  4. deedoff

    Si, le mélange Moxé est irradiant. Mais dans quelle proportion ?

    Commentaire by deedoff — 1 février, 2011 @ 20:34

  5. Martoni

    Autant ce genre de photo pour le l’UOX ne me choquerais pas, autant pour du MOX (même neuf) ça m’interpelle.

    Commentaire by Martoni — 1 février, 2011 @ 23:14

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

CAHS-AVALANCHES |
O_liv™ |
Le blog de l'inkorrect(e) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1referencement
| cancambou97218
| sajestema