Nucléaire Radioprotection et Internet

  • Accueil
  • > Info
  • > Une première en France: la CLI fera des prélèvements sur site !

22 janvier, 2011

Une première en France: la CLI fera des prélèvements sur site !

Classé dans : Info,Mise à jour — deedoff @ 18:50

golfech1.jpg

Le président de la Commission locale d’information (CLI) auprès de la centrale nucléaire de Golfech, Alexis Calafat, n’a pas boudé son plaisir au moment d’annoncer, hier après-midi en préambule de l’assemblée générale annuelle de la CLI, « l’accord trouvé dans la matinée avec EDF pour la signature prochaine d’un protocole pour la réalisation de prélèvements et de mesures dans les eaux souterraines du CNPE de Golfech. »

Une première en France
En clair, la CLI aura son mot à dire concernant le suivi de la nappe phréatique sur le site même de la centrale nucléaire. Un accord que d’aucuns trouveront fort à propos quelques mois après la mésaventure qui s’est produite sur le site : des traces légères de tritium retrouvées dans les eaux souterraines superficielles du site de la nappe phréatique, au droit de certains piézomètres (1) du site, consécutivement au débordement d’effluents d’un puisard au mois de janvier 2010. Une question qui était encore à l’ordre du jour, hier à la salle Vergnes de Golfech. Alexis Calafat a, toutefois, tenu à remettre les choses dans l’ordre chronologique : « Il y a certes eu cet événement récent, mais cela faisait maintenant près de deux ans qu’on travaillait pour mettre sur pied cette convention avec la centrale. »

Avec l’appui du laboratoire vétérinaire départemental
Concrètement, cette dernière fait entrer en ligne de compte trois acteurs : la centrale de Golfech, la CLI et le laboratoire vétérinaire départemental du conseil général de Tarn-et-Garonne qui sera chargé des analyses des prélèvements. « Le laboratoire est un partenaire de longue date de la CLI », soulignait Alexis Calafat, exprimant également le soutien du président Jean-Michel Baylet quant à la mise en place de ce protocole. Il est revenu au secrétaire de la CLI de Golfech, Pierre Gaillard, d’en dévoiler les grands axes de mise en œuvre : « Pour des raisons techniques et notamment en raison de l’usage du matériel de prélèvement du CNPE de Golfech, ce sont les techniciens du CNPE qui réaliseront les prélèvements, mais toujours en présence d’un représentant de la CLI et d’un agent du laboratoire vétérinaire départemental… La première année sera expérimentale. Nous ferons des prélèvements tous les deux mois dans dix des 25 piézomètres présents sur le site. Nous réaliserons des mesures de la radioactivité et étudierons quelques paramètres chimiques. » Voilà donc une avancée de plus pour la CLI dans sa mission de suivi du fonctionnement de la centrale nucléaire de Golfech. L’assemblée générale d’hier a également abordé le second volet des missions de la CLI, celui de l’information et de la protection des populations. Parmi ses questions, celle, importante pour les communes environnantes, de la réglementation de l’urbanisation autour des centrales nucléaires sur laquelle nous reviendrons ultérieurement.

(1) Un piézomètre est un point d’accès, puits ou forage, à la nappe phréatique qui permet le suivi de celle-ci.

Source

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

CAHS-AVALANCHES |
O_liv™ |
Le blog de l'inkorrect(e) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1referencement
| cancambou97218
| sajestema