Nucléaire Radioprotection et Internet

  • Accueil
  • > Info
  • > Examens médicaux: vers une baisse des niveaux de référence d’irradiation

1 novembre, 2010

Examens médicaux: vers une baisse des niveaux de référence d’irradiation

Classé dans : Info — deedoff @ 21:47

radiologie.gif

 

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) propose d’abaisser les niveaux de référence retenus pour l’exposition aux rayonnements ionisants lors d’examens de radiologie, scanographie et médecine nucléaire, dans un rapport mis en ligne vendredi.

Lors des ces examens, les patients sont exposés à de faibles niveaux de rayonnements ionisants. Le principe de radioprotection veut que ces niveaux soient le plus bas possible, sans porter atteinte à la qualité du diagnostic.

Afin de guider les professionnels de santé, des niveaux de référence diagnostiques (NRD) ont ainsi été définis par un arrêté du 12 février 2004 qui doit être actualisé fin 2010-début 2011.

« Globalement, on peut, sur un certain nombre d’examens, s’orienter vers une baisse des valeurs », a indiqué à l’AFP Patrice Roch, physicien médical à l’IRSN.

C’est le cas par exemple du rachis lombaire de profil chez l’adulte en radiologie classique (de 30 à 25 milligray) ou du scanner du thorax adulte.

« L’évolution du matériel en radiologie fait qu’on doit être capable de délivrer des doses moins importantes au patient », a estimé Patrice Roch.

L’IRSN propose également l’abandon du référencement de certains examens, comme le scanner de l’abdomen seul ou du pelvis seul, au profit d’autres (thorax-abdomen ou pelvis-abdomen en une seule fois). Il recommande l’ajout de quelques examens de radiologie (rachis cervical…), ainsi que de valeurs pédiatriques en scanographie et médecine nucléaire (absentes de l’arrêté de 2004). Par exemple scintigraphie de la glande thyroïde ou tomographie par émission de positons (TEP).

L’IRSN tire ainsi le bilan des données transmises par les professionnels de santé pour la période 2007-2008. Il souligne un « progrès » du taux de déclaration des établissements de radiologie, mais estime qu’il est « encore largement perfectible ».

Afin d’encourager cette démarche, l’IRSN a développé une application permettant l’enregistrement de leurs évaluations sur internet (http://nrd.irsn.fr/) et la comparaison en temps réel avec les références nationales.

Source

2 commentaires »

  1. LaMinedOr

    Bonjour

    Votre site est très intéressant, faites-le connaitre!!!
    Pour cela, je vous invites à venir le référencer dans l’Annuaire LaMined’Or…
    Votre site apparaitra également sur laminedor.blog.mongenie.com
    Ah j’allais oublier, c’est entièrement GRATUIT.
    Cordialement

    LaMinedOr
    http://a-laminedor.1s.fr

    Commentaire by LaMinedOr — 2 novembre, 2010 @ 15:00

  2. sous traitance

    Cette information n’est encourageant pour les employés dans le nucléaire (et employés dans la sous traitance nucléaire). Mais dans la plupart ces références ne sont pas appliquées dans la pratique surtout pour les employés de la sous traitance nucléaire.

    Commentaire by sous traitance — 8 novembre, 2010 @ 9:10

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

CAHS-AVALANCHES |
O_liv™ |
Le blog de l'inkorrect(e) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1referencement
| cancambou97218
| sajestema