Nucléaire Radioprotection et Internet

  • Accueil
  • > Info
  • > Une forte activité liée au démantèlement et à l’assainissement des installations nucléaires de base

30 octobre, 2010

Une forte activité liée au démantèlement et à l’assainissement des installations nucléaires de base

Classé dans : Info — deedoff @ 19:44

demantelement.jpg

Depuis janvier 2008, le programme d’assainissement des laboratoires et installations nucléaires du centre de Fontenay-aux-Roses s’est structuré autour d’un projet baptisé Aladin. Co-piloté par la Direction de l’énergie nucléaire (DEN) et la Direction des sciences du vivant (DSV) du CEA, ce projet utilise le retour d’expérience du projet Passage, un projet analogue qui prend actuellement fin à Grenoble. Aladin vise quatre objectifs majeurs : la maîtrise de la sûreté et de la sécurité, la maîtrise des ressources humaines, la maîtrise des coûts et des délais, le développement de la communication.

Les opérations d’assainissement-démantèlement des installations nucléaires de base du centre, notamment à l’intérieur du bâtiment 18, se poursuivent à un rythme soutenu. L’année 2009 a été marquée par la fin de la vidange de la cuve B de Petrus, un chantier qui, par sa longueur et ses difficultés techniques, illustre à quel point les travaux de dénucléarisation peuvent s’avérer complexes.

Pétrus est une installation de recherche conçue à la fin des années 60 pour la préparation et l’étude des éléments transuraniens. Actuellement en cours d’assainissement-démantèlement, elle est composée d’une chaîne blindée et d’un ensemble de cuves pour l’entreposage des solutions traitées et des effluents liquides générés. En 1974, une fuite est survenue dans le local des cuves, le rendant inaccessible. La vidange des cuves étant un préalable aux opérations d’assainissement, des opérations de pompages
ont été tentées dès le début des années 80. Entre 1982 et 1998, deux cuves (A et C) ont pu être vidées en passant par les circuits existants, mais plusieurs essais sur la cuve B sont restés infructueux. Un équipement spécifique a donc été développé. En mars 2007, après autorisation de l’Autorité de sureté nucléaire, le relevage des effluents de la cuve B a commencé pour se terminer en octobre 2009, mettant ainsi un terme à plusieurs années d’un difficile chantier.

Source

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

CAHS-AVALANCHES |
O_liv™ |
Le blog de l'inkorrect(e) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1referencement
| cancambou97218
| sajestema