Nucléaire Radioprotection et Internet

  • Accueil
  • > Info
  • > Plusieurs délégations ont réitéré leur volonté d’intégrer le comité scientifique de l’ONU sur les rayonnements ionisants

29 octobre, 2010

Plusieurs délégations ont réitéré leur volonté d’intégrer le comité scientifique de l’ONU sur les rayonnements ionisants

Classé dans : Info — deedoff @ 4:28

onu.jpg

Plusieurs délégations ont, ce matin [28/10/10], devant la Quatrième Commission, réaffirmé leur volonté d’intégrer le Comité scientifique des Nations Unies pour l’étude des effets des rayonnements ionisants (UNSCEAR). Créé en 1955, ce Comité initialement chargé de réunir les informations sur les effets des radiations ionisantes sur l’être humain et sur son milieu, s’est, au fil des années, penché sur les nouveaux défis, comme par exemple les radioexpositions accidentelles et l’exposition professionnelle aux sources artificielles de rayonnements.

Lors de la présentation du travail de son Comité, le Président de l’UNSCEAR, M. Norman Gentner, a rappelé les principales sources de radioactivité auxquelles sont soumis les êtres vivants. Outre les radionucléides naturels présents dans les sols et les roches, M. Gentner a fait état des nouvelles sources de radioexpositions engendrées par les activités militaires et pacifiques, telles que les essais nucléaires dans l’atmosphère et leurs retombées sur terre, et la production d’énergie électrique par les centrales nucléaires. Docteur de formation, le Président de l’UNSCEAR a fait part de sa préoccupation concernant l’exposition médicale qui est aujourd’hui la principale source d’exposition artificielle à la radioactivité.

Si plusieurs délégués ont noté l’augmentation de l’énergie nucléaire et la nécessité pour le Comité de poursuivre ses études sur cette question, d’autres orateurs se sont dits préoccupés par la question des effets des rayonnements à faible dose. Les représentants de l’Ukraine et du Bélarus ont, à cet égard, précisé que ces pays participaient à des études sur les conséquences des retombées de l’accident survenu en 1986 à la centrale nucléaire de Tchernobyl. M. Gentner a, d’ailleurs, précisé que le Comité continuait à évaluer les risques sur les populations de la région et notamment les conséquences génétiques de tels rayonnements.

Par ailleurs, au cours du débat général, plusieurs pays ont rappelé leur volonté d’intégrer le Comité. L’UNSCEAR est actuellement composé de 21 membres et les ressources limitées dont il dispose, ont retardé l’examen de l’intégration de six nouveaux pays, à savoir l’Ukraine, le Bélarus, le Pakistan, l’Espagne, la République de Corée et la Finlande.

État membre du Comité scientifique, le représentant de l’Inde a expliqué que son pays refusait de partager son statut avec un autre, notamment sur la base de la représentation régionale. Il a rappelé que pour des raisons financières et logistiques, le Comité n’était pas en faveur d’un tel élargissement. Également membre du Comité, l’Indonésie, par la voix de son délégué, a mis en garde contre une éventuelle politisation des travaux du Comité, si la question de savoir quel État devrait intégrer ou sortir était soulevée.

Les six États Membres, qui souhaitent intégrer le Comité, disposent d’un statut d’observateur. Mettant en avant la contribution de leur pays aux travaux du Comité, plusieurs ont néanmoins déploré que ce statut restreigne leur capacité à contribuer de manière substantielle aux discussions et aux prises de décisions du Comité.

Enfin, les représentants de l’Australie et des Îles Marshall se sont félicités du consensus trouvé entre les États Membres sur le projet de résolution, qui, cette année, prend en compte les effets des radiations atomiques aux Îles Marshall, à la suite des essais nucléaires réalisés par les États-Unis lorsque les Îles Marshall étaient sous le régime de tutelle des Nations Unies.

La Quatrième Commission se réunira lundi 1er novembre, à 15 heures et entamera son débat sur le point relatif à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). [Lire la suite]

Source

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

CAHS-AVALANCHES |
O_liv™ |
Le blog de l'inkorrect(e) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1referencement
| cancambou97218
| sajestema