Nucléaire Radioprotection et Internet

  • Accueil
  • > Info
  • > Démantèlement de l’ancienne usine Areva-La Hague: enquête publique lancée

30 septembre, 2010

Démantèlement de l’ancienne usine Areva-La Hague: enquête publique lancée

Classé dans : Info — deedoff @ 9:56

lahague.jpg

 

Trois des enquêtes publiques sur le démantèlement de l’ancienne usine d’Areva à La Hague, évalué à 2,5 milliards d’euros par l’entreprise, ont démarré lundi et s’achèveront le 27 octobre, selon le site internet de la préfecture de la Manche.

Il s’agit du démantèlement de trois installations nucléaires de base (INB) de l’usine qui a fonctionné de 1966 à 2003 et qui comprenait 4 INB. Le démantèlement de la quatrième INB, autorisé en 2009, est en cours.

De source proche du dossier, le décret de démantèlement des trois unités pourrait paraître en 2011. Le démantèlement des quatre INB doit durer 25 ans et coûter 100 millions d’euros par an, avait indiqué Areva par le passé. Jusqu’à 500 personnes devraient y travailler.

En juin dernier, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait sommé Areva de reconditionner un millier de tonnes de déchets stockés « assez radioactifs » dans du « béton qui vieillit » dans cette ancienne usine.

Le démantèlement de l’ancienne usine de La Hague sera l’un des plus gros chantiers de démantèlement d’un site nucléaire en France, selon une source proche de l’industrie nucléaire.

Le coût du démantèlement de la (petite) centrale de Brennilis a, par exemple, été évalué à 490 millions d’euros, selon l’ex eurodéputé des Verts Didier Anger, président de l’association CRILAN qui demande un débat national sur les démantèlements et le sort incertain des déchets.

Mais le démantèlement entamé en 1997 de l’usine de Marcoule (1958-1997), « grande soeur » de l’usine de retraitement de La Hague qui doit s’achever en 2035, a été estimé en 2006 par le CEA à 4,8 milliards d’euros.

La déconstruction de la centrale de Brennilis est considérée comme un test pour les futures autres démantèlement de centrales nucléaires françaises. Mais son démantèlement entamé en 1996 est gelé depuis une décision du Conseil d’Etat de 2007 annulant un décret de 2006 qui autorisait le démantèlement total.

Selon l’ASN en France huit réacteurs sont en phase d’arrêt définif et de démantèlement.

 

Source

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

CAHS-AVALANCHES |
O_liv™ |
Le blog de l'inkorrect(e) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1referencement
| cancambou97218
| sajestema